Archives de catégorie : Conférences ; Colloques ; PostDocs ; Masters

Université d’été pluridisciplinaire et internationale sur le travail : Travail et migrations internationales, Bordeaux,1-5 juillet 2019

Organisée par le Comptrasec (UMR 5114 CNRS – Université de Bordeaux), l’équipe Epicene (U 1219) et le Gresco (EA 3815) en collaboration avec les universités de la Nouvelle Aquitaine, l’Université d’été pluridisciplinaire sur le Travail s’adresse aux Masters 2ème année, aux doctorants, aux post-doctorants et aux jeunes chercheurs pour les initier et les convaincre des atouts et des ressources d’une approche pluridisciplinaire et comparative pour mieux appréhender et comprendre les bouleversements à l’œuvre en ce début de XXIème siècle. Le travail est au centre des échanges humains ; il est un lien économique et social entre les hommes et les pays. Associées à la liberté de mouvement qui est une liberté publique fondamentale de toute personne, les migrations internationales sont soumises du point de vue du droit international à une asymétrie. Le fait de quitter son pays est en effet une liberté protégée tandis que le fait d’entrer et de séjourner dans un autre pays que le sien n’est pas un droit de l’homme ; c’est un droit qui relève du pouvoir régalien des Etats. Les parcours migratoires traduisent dès lors non plus seulement un projet personnel mais une adaptation à des situations administratives et juridiques qui s’avèrent de plus en plus complexes et de plus en plus fermées, voire hostiles à l’accueil de l’étranger. Toute migration, quelle que soit sa cause (économique, politique, humanitaire, familiale, éducative, etc.), entretient un rapport avec le travail dont la complexité est régulièrement relevée. Tandis que ces relations sont présentées souvent de façon très tranchée et antagoniste dans le débat public, les recherches scientifiques, pour leur part, donnent à voir une réalité bien plus nuancée, qu’il s’agisse de l’ampleur des migrations elles-mêmes, de leur évolution récente, de leur impact sur le marché du travail (salaires, emploi, etc.). Ainsi, les migrants présentent des profils variés, parfois opposés (très, très peu voire non qualifiés) et les espaces migratoires évoluent ne serait-ce que celui constitué par l’espace européen. Si on trouve nombre de migrants affectés à des travaux 3D, s’ils peuvent aussi être dans des situations de vulnérabilité, voire d’extrême vulnérabilité (sans papiers) et /ou exploités dans des conditions indignes, contraires au travail décent, au contraire d’autres peuvent s’appuyer sur leur mobilité et en tirer profit pour accéder à des formations de très haut niveau, à des postes de responsabilité dans les pays les plus favorables. Le travail et les migrations internationales se prêtent bien, voire exigent une approche pluridisciplinaire. L’ensemble des disciplines mobilisées (droit, économie, démographie, sociologie, histoire, sciences politiques, psychologie, littérature, ergonomie) dans le cadre de cette université d’été devrait permettre d’appréhender la diversité des figures de migrants, de leurs situations, de leur environnement professionnel (secteur d’activité, conditions de travail et de vie), de leur intégration dans le pays d’accueil et du rôle y relatif des acteurs de la société civile ainsi que des institutions.

S’inscrire (date limite d’inscription : 17/06/2019 avec hébergement ou 24/06/2016 inscription simple)

https://utravail2019.sciencesconf.org/resource/page/id/2

Journée d’étude “Walls and Wars. Identifying and questioning the military in contemporary border security policies”, Université Saint Louis Bruxelles, 26/4/2019

programme et inscription : http://www4.usaintlouis.be/4DACTION/WEB_Agendafiche/311/39026

Abstract

Border security implies a degree of militarization of borderlands through the variable use of military engineering, military practices, and routines of patrolling. In the present decade, the banalization of such military tools and practices (even though locally, nationally, and internationally contested) is more generally questioning militarism of societies when dealing with control of territory and foreigners. The conference aims to interrogate the mutual co-constitution of contemporary border security and militarism – broadly understood as how war tends to disseminate into society to become ordinary and determinate political and social relations. Thus, the participants based on their case studies will address the following questions: What are the frames of wars at the borders? Which police and military practices and technologies are used at the borders? Can we trace their genealogy? Which forms of circulation of border security practices and knowledge? A special lecture will also be given at the beginning of the conference by Prof. Anna Stavrianakis (University of Sussex).

illustration@Damien Simonneau, San Luis, Etats-Unis

Rencontre : L’asile et l’immigration : une question clé pour l’Europe, Paris, 6 et 7 mars 2019

Maires, chercheurs, associatifs et organisations onusiennes, se réuniront le 06 et 07 mars à l’Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris pour réfléchir ensemble à la poursuite de l’organisation d’une société civile européenne autour d’initiatives accueillantes et solidaires sous l’égide de France Terre d’asile et  de la Henrich Böll Stiftung.

Les enjeux de l’accueil des migrants et réfugiés en Europe sont urgents : • Les violations du principe de non-refoulement ; • La criminalisation des ONG en Europe ; • Les mécanismes de secours en mer et l’absence de solidarité entre Etats-membres ; • Le rôle des villes et des communautés locales dans l’intégration des demandeurs d’asile et réfugiés…

Parce que nous, associations et villes accueillantes, sommes tous les jours impliqués pour agir auprès des demandeurs d’asile, réfugiés et migrants ; Parce qu’il est essentiel de comprendre les peurs et les enjeux de nos concitoyens face à l’accueil ; Parce qu’il faut ouvrir la réflexion sur la politique migratoire, sans préjugés et sans faux-semblants ;

Nous vous invitons à venir échanger et réfléchir aux enjeux de l’accueil :

Mercredi 6 et jeudi 7 mars 2019, 9h00-17h30 et 9h30-13h30 à l’Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris (entrée par le 5 rue de Lobau, 75004)

programme : http://www.france-terre-asile.org/images/stories/evenements/Programme_colloque6-7mars2019_provisoire_1802.pdf

inscription obligatoire dans la limite des places disponibles : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfdEMh-Dbq4WnctjJUC_qvN-DKVKlTXB0FP3pu9s4j1AEMvyw/viewform

Colloque international : La fabrique locale de la frontière : regards comparatifs et interdisciplinaires, Nice, Avril 2018

Le laboratoire ERMES (UNS-UCA), en partenariat avec le CReSPo (Université Saint-Louis de Bruxelles) et le Laboratoire de Sociologie Visuelle (Université de Gênes) organise, les 26 et 27 avril 2018 à Nice, le colloque international La fabrique locale de la frontière : regards comparatifs et interdisciplinaires.

PROGRAMME :   fabriquelocale

Pour plus d’informations :

colloquefocale@gmail.com 

Photo @Jeanne Menjoulet,  "Shall we move forward or move back ? red or blue ?", Petite ceinture, Paris 17ème https://www.flickr.com/photos/jmenj/29884649681/in/photostream/ https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Shall we move forward or move back ?

 

 

 

Journée d’étude : Gestion des corps migrants, Corps aux frontières, corps enfermés, corps morts, MMSH, Aix/Provence, 3 avril 2018

Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence

Mardi 3 avril 2018, 9h30-17h, salle PAF

 

Programme

9h30-10h Accueil et introduction générale

Journée organisée par Marie Bassi (École française de Rome) et Farida Souiah (AMU, CNRS, LAMES, LabexMed)

10h-12h30 Les corps à l’épreuve des frontières

* “Blessures de frontières : les épreuves du chemin pour le corps migrant”

Evelyne Ritaine (FNSP, Centre Émile Durkheim, France)

* “What is the “body” of the migrant? Biopolitical value through exploitation in the EU-Libyan migration deal”

Martina Tazzioli (Swansea University, Royaume-Uni)

* “Managing bodies in distress at sea. Governmental and non-governmental actors, policies and practices in the Central Mediterranean”

Paolo Cuttitta (Vrije Universiteit, Pays-Bas)

12h30-14h Pause déjeuner

14h-16h30  Identification, inhumation et commémoration des corps migrants

* “Des traces anonymes. Le traitement des morts aux frontières hispano-marocaines”

Carolina Kobelinsky (CNRS, LESC, France)

* “‘Not in my cemetery’ : déni et relégation des corps de migrants morts à la frontière”

Laurence Pillant (CNRS, TELEMME, France)

* “Burying the victims of Europe’s border: migration and dignity in a Tunisian coastal town”

Valentina Zagaria (London School of Economics and Political Science, Royaume-Uni)

16h30-17h Conclusion générale

 

illustration @Jason deCaires Taylor, "Le radeau de Lampedusa" ("La zattera de Lampedusa"), installation sous-marine, île de Lanzarote, Espagne