Cemca, Mallette numérique Migr’ART. Territoire et déplacements, juillet 2018

« Expliquer les migrations mexicaines et centraméricaines grâce à l’art contemporain

Au Mexique, comme dans le monde entier, le thème des migrations est une question brûlante sur le plan géopolitique et social, qui s’intègre dans une problématique plus générale : celle du territoire et des déplacements dont il est l’objet. Le Centre d’Études Mexicaines et Centraméricaines (Cemca, Umifre 16, composante de l’unité Amérique latine, USR3337, CNRS / Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères) se trouve au coeur de ces questions territoriales, d’une part, parce que nombre de ses chercheurs travaillent sur les migrations, d’autre part parce que ses deux antennes, l’une au Mexique, l’autre au Guatemala, le placent au carrefour de frontières stratégiques : celles de l’Amérique centrale et celle entre le Mexique et les États-Unis, objet de tous les regards depuis l’élection de Donald Trump. Dans le même temps, une myriade d’artistes contemporains donnent à voir et à penser la dynamique migratoire à travers leurs œuvres. C’est cette rencontre entre les sciences et les arts que se propose de faire connaître la mallette numérique Migr’ART en mettant à disposition des documents visuels, écrits et audios sélectionnés pour leur qualité artistique et analysés de manière scientifique » (…)

Voir p. 15 de :

http://www.cnrs.fr/inshs/Lettres-information-INSHS/lettre_infoinshs54.pdf