Ce que Jacques Derrida pensait du « délit d’hospitalité » en 1996, le monde idées, 19/01/2018

Il y a vingt-deux ans, le philosophe s’exprimait sur la loi permettant de poursuivre, voire d’emprisonner, ceux qui hébergent et aident des étrangers en situation jugée illégale.

« Objet de son séminaire pendant les années 1995-1997, l’hospitalité est l’un des grands thèmes de recherche de Jacques Derrida (1930-2004), emblématique de son œuvre. Le 21 décembre 1996, alors que le Théâtre des Amandiers de Nanterre accueillait une soirée de solidarité avec les sans-papiers, le philosophe improvisait l’intervention ci-dessous, qu’il accepta, ensuite, de transcrire pour la revue du Groupe d’information et de soutien des immigrés, Plein droit (n° 34) sous le titre : « Quand j’ai entendu l’expression “délit d’hospitalité”… » » (lien ci-dessous)

Par Jacques Derrida

« L’an dernier [en 1995], je me rappelle un mauvais jour : j’avais eu comme le souffle coupé, un haut-le-cœur envérité, quand j’ai entendu pour la première fois, la comprenant à peine, l’expression ­ « délit d’hospitalité ». En fait, je ne suis pas sûr de l’avoir entendue, car je me demande si quelqu’un a jamais pu la prononcer et la prendre dans sa bouche, cette expression venimeuse, non, je ne l’ai pas entendue, et je peux à peine la répéter, je l’ai lue sans voix, dans un texte officiel. »   (…)

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/19/ce-que-jacques-derrida-pensait-du-delit-d-hospitalite-en-1996_5243797_3232.html#De8fxzvr2dZIrvjY.99

 

A LIRE :

—->> J. Derrida, De l’hospitalité, (Anne Dufourmantelle invite Jacques Derrida à répondre de), Paris, Calmann-Lévy, 1997

*

—->> Jacques Derrida, « Quand j’ai entendu l’expression “délit d’hospitalité”… », Plein droit n° 34, avril 1997, « Zéro or not zéro ? »

EN LIGNE :

https://www.gisti.org/spip.php?article3736

*

—->> Florence Even, A propos de « Anne Dufourmantelle invite Jacques Derrida à répondre De l’hospitalité », Centre Jean Bodin – Université d’Angers

EN LIGNE :

http://blog.univ-angers.fr/collectifaccueil/files/2015/11/Jacques-Derrida-1.pdf

 

Illustration : Torres-Puy, Sur la route de Perpignan, 2012, Creative Commons, Flickr