Ce que Jacques Derrida pensait du « délit d’hospitalité » en 1996, le monde idées, 19/01/2018

Il y a vingt-deux ans, le philosophe s’exprimait sur la loi permettant de poursuivre, voire d’emprisonner, ceux qui hébergent et aident des étrangers en situation jugée illégale.

“Objet de son séminaire pendant les années 1995-1997, l’hospitalité est l’un des grands thèmes de recherche de Jacques Derrida (1930-2004), emblématique de son œuvre. Le 21 décembre 1996, alors que le Théâtre des Amandiers de Nanterre accueillait une soirée de solidarité avec les sans-papiers, le philosophe improvisait l’intervention ci-dessous, qu’il accepta, ensuite, de transcrire pour la revue du Groupe d’information et de soutien des immigrés, Plein droit (n° 34) sous le titre : « Quand j’ai entendu l’expression “délit d’hospitalité”… »” (lien ci-dessous)

Par Jacques Derrida

“L’an dernier [en 1995], je me rappelle un mauvais jour : j’avais eu comme le souffle coupé, un haut-le-cœur envérité, quand j’ai entendu pour la première fois, la comprenant à peine, l’expression ­ « délit d’hospitalité ». En fait, je ne suis pas sûr de l’avoir entendue, car je me demande si quelqu’un a jamais pu la prononcer et la prendre dans sa bouche, cette expression venimeuse, non, je ne l’ai pas entendue, et je peux à peine la répéter, je l’ai lue sans voix, dans un texte officiel.”   (…)

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/19/ce-que-jacques-derrida-pensait-du-delit-d-hospitalite-en-1996_5243797_3232.html#De8fxzvr2dZIrvjY.99

 

A LIRE :

—->> J. Derrida, De l’hospitalité, (Anne Dufourmantelle invite Jacques Derrida à répondre de), Paris, Calmann-Lévy, 1997

*

—->> Jacques Derrida, « Quand j’ai entendu l’expression “délit d’hospitalité”… », Plein droit n° 34, avril 1997, « Zéro or not zéro ? »

EN LIGNE :

https://www.gisti.org/spip.php?article3736

*

—->> Florence Even, A propos de « Anne Dufourmantelle invite Jacques Derrida à répondre De l’hospitalité », Centre Jean Bodin – Université d’Angers

EN LIGNE :

http://blog.univ-angers.fr/collectifaccueil/files/2015/11/Jacques-Derrida-1.pdf

 

Illustration : Torres-Puy, Sur la route de Perpignan, 2012, Creative Commons, Flickr