“Le mur avec le Mexique, « un simple outil de campagne » ? Le Monde.fr avec AFP, 15/11/2016

Une semaine après son élection, Trump fait déjà marche arrière sur des dossiers-clés, Le Monde.fr avec AFP, 15/11/2016

Elu il y a une semaine pour être le prochain dirigeant des Etats-Unis, le futur président Trump joue l’apaisement, quitte à contredire le candidat Trump.

(…) “Le mur avec le Mexique, « un simple outil de campagne » ?

Dans la lignée de sa position très dure sur l’immigration illégale, le candidat Donald Trump avait promis de construire un mur le long de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. Un édifice de plusieurs milliers de kilomètres financé « à 100 % » par les Mexicains et qui viendrait renforcer la barrière non continue de murs et de clôtures longue de 930 kilomètres, construite en 2006. C’était l’un de ses leit-motiv devenu quasiment un slogan : durant tous ses meetings, il haranguait la foule en scandant « Build the Wall ».

Est-il, là aussi, déjà en train de faire machine arrière ? Il parle en tout cas désormais de mettre en place à certains endroits des « clôtures » et non plus un mur en béton sur toute la frontière. Concernant le financement, l’ancien chef de la Chambre des représentants et membre de l’équipe de transition, Newt Gingrich, a suggéré cette semaine que le mur ne serait probablement pas financé par le Mexique et a même affirmé que cette proposition « était un super-outil de campagne ».”   (…)

http://www.lemonde.fr/elections-americaines/article/2016/11/15/une-semaine-apres-son-election-trump-fait-deja-marche-arriere-sur-des-dossiers-cles_5031672_829254.html#cwRstf5FQSKQSjPc.99

@photo : Agustin Avalos/Estudio 314. http://e314.mx/

"According to (the designer Norberto) Miranda the wall is merely a ‘megalomaniac architectural proposal’.
Here’s to the next four years of building the impossible wall which seems more apt for a Kafka-Camus crossover novel than the magnum opus of the next President of the Free World."

http://www.unilad.co.uk/pics/heres-what-donald-trumps-mexican-wall-might-look-like/