James Noel, La migration des murs, Paris, Galaade, 2016

 “La Migration des murs est un pamphlet poétique. Un work in progress, dont James Noël nous a donné un premier aperçu dans une édition expérimentale en collaboration avec Fanette Mellier à la Villa Médicis.

Ce texte d’intervention et d’engagement, que James Noël a commencé à rédiger en mémoire des ravages provoqués par le séisme de 2010, est très vite devenu une invitation universelle à faire table rase de tous les murs qui font ruines du monde.” (présentation éditeur)

Extrait :

“Viendra un jour un peuple de maçons de dernière heure qui se retournera d’un seul bond, en reptilien boumerang contre les murs Un peuple de maçons, comme nouvelle cheville-ouvrière de la destruction des murs

Verrà un giorno un popolo di muratori dell’ultima ora che si rivolterà in uno scatto, in serpentineo boomerang contro i muri  Un popolo di muratori, come nuovo perno della distruzione dei muri

Un peuple de maçons parachutés des grues en rut, pour mettre fin aux impasses improvisées des murs Un peuple de maçons pour en finir avec la provision de toutes ces mains qui dressent les murs comme des chiens-policiers, dressés avec des barbelés autour du cou

Un popolo di muratori paracadutati da gru in calore, per mettere fine all’impasse improvvisata dei muri  Un popolo di muratori per farla finita con la scorta di tutte queste mani che addestrano muri come cani poliziotto, innalzati con fili spinati attorno al collo

Un peuple de maçons pour en finir avec la surpopulation des murs, en finir avec leur striptease, leur idée fixe et autres alliances consolidées avec l’acier En finir avec l’arrogance de tous ces murs qui prennent des barbelés pour des colliers d’argent

Un popolo di muratori per farla finita con la sovrappopolazione dei muri, con il loro striptease, la loro idea fissa e altre alleanze consolidate con l’acciaio Farla finita con l’arroganza di tutti i muri che scambiano fili spinati per collari d’argento”

crédit photo : Fanette Mellier, http://fanettemellier.com/project/migration-des-murs/

Voir aussi :

Lecture à deux voix par James Noël et Arthur H, 18 septembre 2016, Maison de la poésie, Paris