« Passager à problèmes », Hervé Bar, making-of.afp.com, 29/03/2016

ISTANBUL, 29 mars 2016 – “L’administration a ses raisons que la raison ignore… La formule est un peu facile, mais résume la situation kafkaïenne de Mohammed K., un réfugié syrien interdit d’entrer en Turquie mais inexpulsable, et retenu depuis cinq mois à l’aéroport d’Istanbul.

Son cauchemar débute en novembre 2015 lorsqu’il débarque dans la mégapole turque avec son épouse et des proches, en provenance d’Amman, en Jordanie. A la sortie de l’avion « tout le monde est passé sans problème au contrôle des passeports, sauf moi ! », s’étonne encore le jeune homme de 28 ans aux yeux cernés.

Théoriquement en attente de son expulsion, Mohammed est depuis lors détenu dans une pièce grisâtre de l’aérogare, la salle dite des « passagers à problèmes », à deux pas des guichets de police, des comptoirs internationaux et des queues de touristes débarqués de la planète entière

Arrivé en fin d’après-midi à Istanbul par un vol direct de Paris, je viens d’avoir le désagréable privilège de découvrir cette pièce méconnue de l’aéroport, les autorités turques considérant visiblement que j’appartiens moi aussi à la catégorie « des passagers à problèmes »” (…)

https://making-of.afp.com/passager-problèmes

crédit photo : IATA, prototype de checkpoint aéroport, 2011, 
http://www.breakingtravelnews.com/news/article/iata-2011-iata-presents-checkpoint-of-the-future/

*

Voir aussi sur Enigmur :

Checkpoint of the Future : dream or nightmare ?…