Les murs perdus d’El Seed, Lilia Blaise, inkyfada.com, 02/07/2014

elseed-triptique4-douze-inkyfada imageelseed

 @El Seed

Le graffeur tunisien a parcouru pendant plus de trois semaines la Tunisie laissant sa trace sur des lieux oubliés du paysage, des endroits qui ont une valeur émotionnelle ou historique.

« El Seed, graffeur franco-tunisien, s’est fait connaître en Tunisie en graffant un verset du Coran sur le minaret d’une mosquée à Gabès. L’artiste, dont le travail appelle à la tolérance, a parcouru pendant quatre semaines la Tunisie et a laissé sa trace sur des lieux oubliés du paysage, qui ont une valeur émotionnelle ou historique pour la Tunisie.  (…)

« Je voulais sortir du processus de l’art dit « révolutionnaire » , montrer ces villes de la Tunisie, chargées d’histoire, que l’on a tendance à oublier. » Si El Seed trouve une certaine beauté dans les tags de la révolution qui expriment une liberté nouvelle par rapport à un art « bourgeois » du tag toléré et contrôlé sous Ben Ali selon le graffeur, il souhaite s’en démarquer. Les tags d’El Seed dénotent par rapport aux œuvres citoyennes de la révolution, comme les graffitis laissés sur les murs à l’entrée de Kasserine témoignant de la lutte pendant la révolution ou encore ceux de Regueb, portraits des martyrs de la ville.

El Seed semble vouloir aller vers une seconde phase de l’histoire de la révolution, celle où le pays se redécouvre et retrouve son héritage.

 Comme beaucoup d’autres Tunisiens issus de l’immigration ou simplement comme les Tunisiens qui étaient restés dans la capitale du pays, Faouzi de son vrai nom, admet qu’il a renoué avec la terre de ses ancêtres après la révolution. Plus encore, il s’agit pour lui d’un travail de mémoire dans une Tunisie marginalisée pendant plus de cinquante ans. Mis à part le village de son grand-père, El Seed n’a pas planifié à l’avance les villes dans lesquelles il s’est arrêté pour peindre. C’est au gré des rencontres et des récits locaux qu’il a choisi les lieux. »  (…)

https://inkyfada.com/2014/07/les-murs-perdus-del-seed/

 elseed-triptique2-Tataouine-inkyfada

 

Les murs perdus : Calligraffiti, voyage à travers la Tunisie de El Seed  (Auteur),  Mehdi Ben Cheikh (Auteur),  Jeffrey Deitch (Préface), éd. Gourcuff Gradenigo, 2014   elseed-cover-livre-inkyfada