Archives par mot-clé : conflit israélo-palestinien

Vient de paraître : La réforme des checkpoints israéliens : externalisation, marchandisation et redéploiement de l’Etat, Études CERI

La réforme des checkpoints israéliens : externalisation, marchandisation et redéploiement de l’Etat / Shira Havkin, doctorante au CERI-Sciences Po

Les Etudes du CERI n° 174, avril 2011

Résumé Depuis 2006, les checkpoints situés le long des limites de la Cisjordanie et de la bande de Gaza ont été réaménagés et équipés d’une nouvelle plateforme technologique. Leur gestion a également été déléguée à des entreprises de sécurité privées. Les initiateurs de ces réformes ont évoqué une « citoyennisation » des « passages » et justifié leur démarche au nom d’une rationalité économique, organisationnelle et humanitaire. L’étude détaillée des modalités concrètes d’externalisation et de marchandisation de la gestion des checkpoints israéliens permet d’établir des liens entre évolutions internes de la société israélienne, au niveau des rapports entre Etat, marché et société, et transformations actuelles du dispositif de l’occupation. Il semble que l’on soit en présence non pas d’un retrait de l’Etat face aux forces du marché, dans ce qui est imaginé comme un jeu à somme nulle, mais d’un redéploiement dans un contexte néolibéral, qui renvoie à des formules locales et particulières de chevauchement entre public et privé, national et international, sphère étatique et sphère d’une société dite civile.

–>  http://www.ceri-sciences-po.org/cerifr/publica/etude/etude.php

 

Israël-Palestine : des trous dans le mur / L’Express (20/04/2011)

Photo : Ahamd Gharabli/AFP pour l'Express

A proximité de Dahriyya, la clôture de sécurité offre un point de passage: Israël, qui a besoin de travailleurs au noir, ferme les yeux.

Ahmad Gharabli/AFP pour L’Express

Selon l’Etat juif, la barrière de séparation avec la Cisjordanie est un impératif de sécurité. Or, chaque jour, pour travailler de l’autre côté de la frontière, des Palestiniens la franchissent clandestinement. Grâce à des failles. Et à des complicités…

Lire la suite

L’Express, 20/04/2011

Checkpoint 303, collectif musical

Checkpoint 303 est un collectif musical à but non lucratif né de la scène underground électronique émergente arabe et moyen-orientale. Ce projet musical activiste lancé par le Tunisien SC Mocha et le Palestinien SC Yosh en 2004 a aujourd’hui une position d’avant-garde sur la scène musicale underground arabe.

L’aspect non-commercial de ce project musical est une dimension fondamentale du travail du groupe, il laisse en effet l’espace à la créativité et donne la liberté d’exprimer des opinions activistes. Les compositions de Checkpoint 303 sont inspirées par le conflit au Moyen-Orient et la souffrance des populations de la région…

leur site officiel : –> http://www.checkpoint303.com/

Chic Point : Fashion For Israeli CheckPoints by Sharif Waked

Sharif Waked: Chic Point :

Fashion for Israeli Checkpoints

(Nafas Art Magazine)

Chic Point is a seven minute video that ponders, imagines, and interrogates « fashion for Israeli checkpoints. » Set to the backdrop of a heavy rhythmic beat, men model one design after another in an exploration of form and content. Zippers, weaved nets, hoods, and buttons serve the unifying theme of exposed flesh. Body parts – lower backs, chests, abdomens – peek through holes, gaps, and splits woven into readymade silk and cotton t-shirts, robes, and shirts. Raw materials and standard clothes are transformed into pieces that follow normative fashion standards while calling them into question… Lire la suite

lire aussi cette analyse

–> http://www.arteeast.org/pages/artenews/masculinity_and_art/93/

Les Murs de la honte / The Walls of Shame

LES MURS DE LA HONTE, un documentaire de 52mn sur les murs américain, israélien et berlinois.

La chute du mur de Berlin nous laissait espérer la fin des divisions. Pourtant, 20 ans après, de nombreux murs de béton, de métal, de barbelés, ont surgi un peu partout dans le monde. Aux USA, en Israel, en Europe ou ailleurs, ces nouveaux murs n’ont pas pour objectif d’empêcher les gens de sortir comme à Berlin, mais de leur interdire d’entrer. Dans notre époque soit-disant globalisée, ces murs nous sont apparus symptomatiques d’un monde en crise.
Au Mexique, en Israel, à Berlin, nous avons rencontré ceux qui vivent près de ces murs, qu’ils en soient les victimes ou les promotteurs. Partout, le même constat, ces murs incarnent violemment la difficulté de communiquer avec l’autre.

The fall of the Berlin Wall gave us hope for the end of divisions. However, 20 years later, many walls, be it of concrete, metal or wire, have been erected thoughout the world. In the U.S.A., in Israel, in Europe, and in many other parts of the world. The aim of these new walls is not to prevent people from going out, like in Berlin, but to prevent them from coming in. In our so-called global world, these walls are for us the evidence of a global crisis.
In Mexico, in Israel, in Berlin, we met those who live near these walls, either their victims or their promoters. Everywhere we realized the same thing, these walls violently incarnate the difficulty to communicate with each other.

Voir le film en ligne –>
http://www.lesmursdelahonte.com/


LES MURS DE LA HONTE documentaire complet ! par titiwalker