Archives de catégorie : Vient de paraître

Vient de paraître : Robert Lee Maril, The Fence: Human Smuggling, Terrorists, and Public Safety along the US Mexico Border

The Fence: Human Smuggling, Terrorists, and Public Safety along the US Mexico Border, Robert Lee Maril, Texas Tech University Press. March, 2011.

Putting the human equation first, Lee Maril brings thirty years of personal observation and investigation to bear on the proposed and highly politicized ″solution″ to border problems: the Fence, all 2,000 miles, in all its iterations, physical and virtual. In language accessible and appealing to general readers, Maril employs inductive methodology based upon participant-observation, interviews, and an analysis of local, state, and federal government documents from 1999 to the present.  Avoiding preconceived conclusions, the author suggests specific public policies requiring thoughtfulness of the human issues involved, political negotiation, and inevitable compromise.

Maril interviews border residents, educational leaders, rank and file Border Patrol agents, county officials and many others in border organizations and institutions seldom questioned. He also talks at length with major defense contractors, military leaders, national politicians, environmental activists, and Minutemen.  Even as the drug violence mounts in border cities and illegal migrants die in increasing numbers from heat exhaustion in theArizonadesert, Maril documents how Congress repeatedly fails to provide oversight of  hundreds of millions of federal tax dollars in fence construction.

The new border fence betweenMexicoand theUnited Statesis, Maril shows us, a fundamental symbol in concrete, steel, microchips, and fiber optics for all that is both right and wrong with contemporary immigration policy, national security, and public safety.

http://leemaril.com/fencebook/

Le retour des murs en relations internationales / Revue Études internationales

Le volume XLIII, numéro 1, de mars 2012, de la revue Études internationales est entièrement consacré à la thématique du Mur.

Le retour des murs en relations internationales / sous la direction de Charles-Philippe David et Élisabeth Vallet

• Élisabeth Vallet et Charles-Philippe David,
Introduction. Du retour des murs frontaliers en relations internationales

• Nicolas Lemay-Hébert,
Multiethnicité ou ghettoïsation ? Statebuilding international et partition du Kosovo à l’aune du projet controversé de mur à Mitrovica

• Said Saddiki,
Les clôtures de Ceuta et de Melilla : Une frontière européenne multidimensionnelle ?

• Anne-Laure Amilhat Szary,
Que montrent les murs ? Des frontières contemporaines de plus en plus visibles

• Marie-Hélène Pozzar,
De la Grande Muraille à la Cyber Muraille. Nouvelles barrières immatérielles en République populaire de Chine

numéro accessible sur Érudit

Contrôles aux frontières de l’Europe : Frontex et l’espace Schengen / Julien Jeandesboz, la Vie des Idées, 10.01.2012

Apparue dans l’actualité à travers les opérations d’interception de migrants venus des rives sud de la Méditerranée, Frontex est une agence européenne méconnue. Entre police des frontières et organe de coordination et de surveillance au service des États, elle exemplifie la manière dont l’espace Schengen s’est doublé d’une zone de contrôle extérieure à l’Union aux fondements juridiques plus qu’incertains...

lire l’article sur le site de la Vie des Idées

Vient de paraître : Journal of Borderlands Studies

Journal of Borderlands studies

Borders and Communication: Connecting Disciplines

vol. 25, n° 3 & 4, 2010

The primary publication of the Association for Borderlands Studies, the Journal of Borderlands Studies is published three times yearly. It has, for more than a decade, distinguished itself as a leading forum for borderlands research. Widely consulted by educators, practitioners, and researchers, the journal encourages the submission of articles from disciplines across the humanities and social sciences as well as from allied fields. All published manuscripts are peer reviewed.

plus d’info

Vient de paraître : A l’ombre du mur : Israéliens et Palestiniens entre séparation et occupation

Sous la direction de
Stéphanie Latte Abdallah et Cédric Parizot

 

Actes Sud Sciences humaines
Etudes méditerranéennes
Septembre, 2011 / 13 x 24 / 344 pages
Coédition CNRS
ISBN 978-2-7427-9535-2

 

 

 

 

Ce livre propose une nouvelle approche du régime de séparation imposé par Israël aux Palestiniens de Cisjordanie. Partant de l’observation des transformations des relations entre Israéliens et Palestiniens depuis les accords d’Oslo jusqu’à aujourd’hui (1993-2010), il met en lumière les mutations récentes d’un régime aux configurations institutionnelles et spatiales toujours plus complexes. Il démontre que si le régime de séparation donne l’illusion de la création d’une frontière entre Israéliens et Palestiniens, il renforce de fait l’imbrication de leurs espaces de vie, inscrit l’occupation israélienne dans la durée et compromet la création d’un Etat palestinien au côté d’Israël. En contrepoint des discours diplomatiques, politiques sur le conflit israélo-palestinien, volontiers relayés par les médias, ce livre propose donc une analyse inédite des ressorts plus profonds qui bloquent sa résolution.

 

L’ouvrage prend le parti de déplacer le regard, habituellement centré sur le mur de séparation, surmédiatisé, pour comprendre ce qu’il cache, ses ombres. Il est fondé sur des enquêtes de terrain conduites par un groupe de chercheurs (français, italiens, israéliens, palestiniens et suisses) ayant travaillé du côté israélien, du côté palestinien, et à l’interface de ces espaces. Il propose ainsi une approche inhabituelle qui renouvelle les recherches en sciences sociales sur la Palestine et sur Israël. Cette perspective fait apparaître une nouvelle géographie de l’occupation, des formes spécifiques d’imbrication et de pouvoir entre les espaces israéliens et palestiniens. Elle permet de mieux appréhender les transformations des interactions entre les populations, les vécus et l’économie actuelle des échanges créés par le régime de séparation. Un régime hétérogène qui intègre de plus en plus la participation d’acteurs palestiniens et internationaux, et de certaines de leurs institutions.

Ce livre s’adresse à un public de chercheurs, de journalistes, de politiques et de lecteurs informés qui désirent approfondir leur compréhension du conflit israélo-palestinien. A partir d’un décryptage fin de ces nouvelles réalités territoriales, des vécus et des quotidiens des acteurs, cet ouvrage dépasse les lectures politico-diplomatiques et sécuritaires du conflit, pour comprendre ses enjeux contemporains.

http://www.actes-sud.fr/node/31377