Barrières, murs et frontières – Des murs invisibles / Yvana Michelant, Le Devoir(18/05/2011)

Faisant fi de la tendance à la globalisation, des murs s’élèvent, sans cesse plus nombreux, pour fortifier des frontières. Le plus paradoxal est qu’ils délimitent également le territoire d’États démocratiques qui choisissent délibérément de s’emmurer: il suffit d’évoquer le mur qui sépare Israël des territoires palestiniens, la barrière de sécurité entre les États-Unis et le Mexique ou encore les clôtures enserrant Ceuta et Melilla, érigées pour contenir toute cette portion de l’Afrique qui cherche à rejoindre l’eldorado européen …. lire la suite