Radicalisation des frontières et promotion de la diversité : Les figures d’un paradoxe

Vient de paraître :

La période actuelle est marquée par la simultanéité et la jonction dans les discours et les politiques publics entre, d’une part, la valorisation de la « diversité » et de la « mixité » et, d’autre part, la stigmatisation de l’Autre, notamment incarné dans la figure du migrant et de l’exilé. Ce sont les lignes de cette articulation paradoxale ainsi que les ambiguïtés de ses usages politiques, dans leurs formes historiques et actuelles, que nous souhaitons interroger ici à partir de communications portant sur la construction sociale et politique et sur la structure des discours et des pratiques concernant les discriminations et leur requalification récente en France en « ouverture à la diversité » et, simultanément, le durcissement des frontières tant politiques que sociales et symboliques à l’œuvre dans les sociétés européennes, et dans la société française en particulier.

Radicalisation des frontières et promotion de la diversité : Les figures d’un paradoxe / sous la direction de Marc Bernardot & Milena Doytcheva, Revue Asylon(s), n° 8, juillet 2010.