Le passeur d’âmes, Sana Sbouai, inkyfada.com, 18/12/2014

passeurdame_inkyfada

 Crédit image : Sana Sbouai.

“Quand on quitte Sfax par la route de Gabès, on passe devant le cimetière chrétien de la ville. Depuis le Protectorat, les habitants chrétiens de la région y sont enterrés. Père Jonathan est le curé de la ville de Sfax. Et quand la mer charrie des corps sans vie des migrants qui ont fait naufrage, il s’occupe de rendre un dernier hommage à ces voyageurs égarés. (…) 

Il marche entre les tombes, s’arrête devant certaines et semble se remémorer pendant un court instant, les cérémonies, les membres de la famille et les amis présents ou leur absence, si pesante. Il n’a enterré que deux personnes de Sfax depuis qu’il s’ y est installé. Les autres sont des migrants chrétiens, rarement accompagnés, dont on ne peut pas toujours connaître l’identité exacte, faute de papier.” (…)

https://inkyfada.com/2014/12/passeur-ame-migration-migrant-tunisie/