Des migrants de Lampedusa torturés et violés avant leur départ de Libye, AFP, Libération, 8/11/2013

Selon la police italienne, un groupe de 130 réfugiés, passagers du navire qui a coulé le 3 octobre, a subi les pires sévices en juillet avant d’embarquer pour l’Europe.

“Des dizaines de migrants, passagers du navire qui a coulé le 3 octobre près de Lampedusa, avaient été séquestrés, torturés et les femmes violées, avant leur départ de Libye, ont indiqué vendredi des enquêteurs italiens en annonçant l’arrestation de deux passeurs.” (…)

Lire la suite :

http://www.liberation.fr/monde/2013/11/08/

Voir aussi :

Les migrants africains souvent «aux mains de mafieux sans scrupules et racistes», Alexandra Cagnard, rfi.fr, 3/10/2013

” Ce jeudi 3 octobre, au large de Lampedusa, le naufrage d’un bateau de migrants africains a fait plus de 100 morts, et le bilan définitif pourrait dépasser les 300 morts. Léonard Vincent, correspondant de RFI à Rabat, au Maroc, mais également spécialiste de la Corne de l’Afrique et de ses volontaires à l’immigration, apporte son analyse sur les rouages de ces drames qui surviennent, malheureusement, bien trop souvent. Actuellement, explique-t-il, « les passages sont plus dangereux, plus chers, l’attente est devenue plus périlleuse. Les migrants sont aux mains, la plupart du temps, de mafieux sans scrupules et animés, il faut le dire, par un racisme terrible ».”  (…)

Lire la suite : http://www.rfi.fr/afrique/20131003