Sicile : nouveau naufrage, 200 migrants à la mer, 11 octobre 2013

AFP 11 octobre 2013

Naufrage d’un bateau entre Malte et la Sicile

LA VALETTE – Un bateau, transportant quelque 250 immigrés, a fait naufrage vendredi entre Malte et la Sicile, a annoncé à l’AFP un porte-parole de la marine militaire maltaise.

Nous avons dépêché nos bateaux de secours et des hélicoptères sur le site à environ 70 milles (environ 130 km) au nord de Malte. Nous disposons d’informations selon lesquelles le bateau aurait coulé et des migrants seraient à la mer, a déclaré ce responsable.

L’opération est en cours. Les conditions de navigation sont difficiles, avec un vent fort, a-t-il ajouté. Des canots pneumatiques de secours ont été lancés depuis les hélicoptères.

Selon l’agence italienne Ansa, des corps auraient été aperçus aux abords de l’embarcation. En revanche des dizaines de survivants ont été recueillis à bord du Libra, un bateau de la marine militaire italienne.

Ce sont les immigrés qui ont donné eux-mêmes l’alerte grâce à un téléphone satellitaire.

Il s’agit d’un naufrage dans les eaux territoriales maltaises. Nous apportons notre aide aux autorités de Malte. On ne sait pas encore s’il y a des morts, a déclaré pour sa part à l’AFP Filippo Marini, commandant des gardes-côtes italiens.

Cet accident survient une semaine après le naufrage d’un bateau de pêche au large de l’île de Lampedusa (sud de l’Italie), le 3 octobre, qui a coûté la vie à plus de 300 immigrés.

A ce jour, 328 corps ont été retrouvés à l’intérieur et à proximité de l’épave. Le navire transportait plus de 500 réfugiés, en majorité érythréens, et seuls 155 ont survécu au drame.

Selon le Haut commissariat de l’Onu pour les réfugiés (HCR), entre 50 et 70 corps se trouveraient encore en mer, autour de l’île de Lampedusa.

ATS 11 octobre 2013

Sicile : nouveau naufrage, 200 migrants à la mer

Un bateau transportant des migrants a chaviré entre Malte et la Sicile, jetant à la mer environ 200 passagers, a annoncé vendredi la marine italienne. Selon l’agence de presse Ansa, des cadavres flottant à la surface de l’eau ont été repérés.

Des bâtiments de la marine et des hélicoptères sont sur place pour porter secours aux naufragés, a-t-elle précisé. “Il y a au moins deux cents personnes à la mer et nos hélicoptères sont en train de les repêcher”, a-t-elle ajouté.

“Il s’agit d’un naufrage dans les eaux territoriales maltaises. Nous apportons notre aide aux autorités de Malte. On ne sait pas encore s’il y a des morts”, a déclaré pour sa part le commandant des gardes-côtes italiens.

Cet accident survient une semaine après le naufrage d’un bateau de pêche au large de l’île de Lampedusa, le 3 octobre, qui a coûté la vie à plus de 300 immigrés.

Reuters 11 octobre 2013

Migrant boat sinks off Sicily, 200 people in sea

PALERMO, Sicily, Oct 11 (Reuters) – A migrant boat capsized between Sicily and Tunisia on Friday and hundreds of people were in the sea, the Italian navy said, and the national news agency ANSA said corpses had been spotted.

The incident came just over a week after at least 319 people drowned when a boat carrying Eritrean and Somali migrants sank near the southern Italian island of Lampedusa.

“There are at least 200 people in the sea and our helicopters are picking them up,” said a navy spokesman, adding that two navy ships were also on the scene.

Maltese authorities were co-ordinating the rescue operation, which was in Maltese waters, and a Maltese ship was on the scene, a Maltese navy spokesman said.

The boat sank only around 70 miles (120 km) off Lampedusa and survivors would be taken there, he added.

Last week’s disaster was one of the worst in a long migrant crisis that has seen tens of thousands of people arrive in flimsy, overcrowded boats in southern Italy, and some vessels wrecked. Lampedusa, a tiny island midway between Sicily and Tunisia, has borne the brunt.

According to the United Nations High Commissioner for Refugees, 32,000 have arrived in southern Italy and Malta this year alone, around two thirds of whom have filed requests for asylum.

Earlier on Friday at least 500 more migrants in at least three separate boats arrived or were rescued on the way to different parts of Sicily.

Most migrants come from sub-Saharan Africa, but this year many are fleeing the Syrian civil war or political turmoil in Egypt and other parts of North Africa. Many are drawn by hopes of finding work in Europe and often do not stay in Italy.

(Source : liste de diffusion Migreurop)