Colloque international « Barrières, murs et frontières.État d’insécurité ou insécurité de l’État? »

Colloque international « Barrières, murs et frontières -État d’insécurité ou insécurité de l’État ?  »
17-18 mai 2011 Montréal

Vingt ans après  la chute du mur de Berlin, la question de Robert Frost demeure entière : « les  bonnes barrières font-elles les bons voisins? ». En effet, depuis la Grande  muraille de Chine, amorcée au IIIe siècle avant J.-C. par la dynastie Qin, le  mur d’Antonin érigé en Écosse par les Romains pour appuyer le mur d’Hadrien,  le Limes romain, ou la barrière du Danevirk, le « mur » est une des constantes  – en Orient comme en Occident – qui ont marqué les frontières infra et  inter-étatiques. Le « mur » est-il plus qu’un reliquat historique de la  gestion des frontières? Dans les années récentes, les murs frontaliers ont  proliféré autant le long de la frontière mexicano-américaine, en Israël où la  ligne verte a été transformée en un mur de séparation ou en Inde avec la  barrière de délimitation avec le Bangladesh d’un côté, et celle avec le Pakistan de l’autre.
 
Colloque international  organisé par la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques,  avec l’Association for Borderlands  Studies, en collaboration avec le NACTS d’Arizona State University.

Lieu : Cœur des sciences UQAM 175, avenue Président-Kennedy, Montréal – Canada

Inscription : en ligne à www.dandurand.uqam.ca/murs2011


Programme

Organisateurs :

Élisabeth Vallet, professeure associée au département de géographie et  directrice de recherches en géopolitique à la Chaire Raoul-Dandurand,  UQAM

Heather Nicol, Professeure de géographie – Trent University et présidente  (2011-2012), de l’Association for Borderlands Studies

Charles-Philippe David, Titulaire de  la Chaire Raoul-Dandurand et professeur au département de science politique,  UQAM

Appel à communications BRIT Session spéciale sur les murs

Session spéciale sur les MURS et BARRIERES de SECURITE
Special session on WALLS and SECURITY BARRIERS
 
Deadline : 15 mars 2011

 
 
 

 

XIèmes rencontres du réseau BRIT « Frontières mobiles / Border Regions in transition « Mobile border »
6‐9 septembre 2011 à Genève (Suisse) et Grenoble (France)
Colloque co‐organisé par PACTE, l’JF et l’Université de Genève
 

Plus d’info

 

 

Melilla, l’Europe au pied du mur

  Melilla, l’Europe au pied du mur

Film d’Arlette Girardot et Philippe Baqué, 55 minutes, Éditions La Médiathèque des Trois Mondes, 1998.


Melilla,enclave espagnole sur la côte méditerranéenne du Maroc, non incluse dans les accords de Schengen, est considérée, par bon nombre d’immigrants d’Afrique, comme une porte d’accès naturelle à l’Europe. Les réalisateurs ont suivi, pendant plusieurs mois, le difficile destin de plusieurs d’entre eux.

pour l’ensemble de la filmographie de ces auteurs, voir :

http://voiretagir.org/ELDORADO-DE-PLASTIQUE.html

Les Murs de la honte / The Walls of Shame

LES MURS DE LA HONTE, un documentaire de 52mn sur les murs américain, israélien et berlinois.

La chute du mur de Berlin nous laissait espérer la fin des divisions. Pourtant, 20 ans après, de nombreux murs de béton, de métal, de barbelés, ont surgi un peu partout dans le monde. Aux USA, en Israel, en Europe ou ailleurs, ces nouveaux murs n’ont pas pour objectif d’empêcher les gens de sortir comme à Berlin, mais de leur interdire d’entrer. Dans notre époque soit-disant globalisée, ces murs nous sont apparus symptomatiques d’un monde en crise.
Au Mexique, en Israel, à Berlin, nous avons rencontré ceux qui vivent près de ces murs, qu’ils en soient les victimes ou les promotteurs. Partout, le même constat, ces murs incarnent violemment la difficulté de communiquer avec l’autre.

The fall of the Berlin Wall gave us hope for the end of divisions. However, 20 years later, many walls, be it of concrete, metal or wire, have been erected thoughout the world. In the U.S.A., in Israel, in Europe, and in many other parts of the world. The aim of these new walls is not to prevent people from going out, like in Berlin, but to prevent them from coming in. In our so-called global world, these walls are for us the evidence of a global crisis.
In Mexico, in Israel, in Berlin, we met those who live near these walls, either their victims or their promoters. Everywhere we realized the same thing, these walls violently incarnate the difficulty to communicate with each other.

Voir le film en ligne –>
http://www.lesmursdelahonte.com/


LES MURS DE LA HONTE documentaire complet ! par titiwalker

Dans l’autre sens…

Inmigración Por primera vez un inmigrante salta la valla de Ceuta para dejar España

Omar Chuick, natural de Mali, decidió volver a su país despues de llevar cuatro años en la ciudad autónoma intentando alcanzar la Península Ibérica.

Desde que en 1992 empezó con fuerza la inmigración irregular en la Ciudad Autónoma de Ceuta no se había dado un caso parecido. Por primera vez, un inmigrante ha sido descubierto cuando intentaba saltar desde Ceuta la valla a Marruecos para volver a su país de origen: Mali… […]

La Voz de Galicia.es, 03.02.2011

Voir aussi : http://www.elmundo.es/elmundo/2011/02/03/espana/1296734354.html