Méditation sur les chiffres de l’accueil en Europe, 2017

Sous la pression, Merkel accepte de limiter le nombre de réfugiés en Allemagne

La chancelière a accepté pour la première fois un objectif de plafonnement annuel du nombre de réfugiés acceptés

(200 000 par an, après plus d’un million accueillis en 2015-2016)

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/10/09/merkel-accepte-de-limiter-le-nombre-de-refugies-en-allemagne_5198034_3214.html#VjL4jFfw5eE8eTJ4.99

————–

Macron s’engage à accueillir 10 000 réfugiés d’ici à 2019

Le président de la République a précisé que, parmi eux, 3 000 personnes seraient issues des « missions de protection avancées » de l’Ofpra au Niger et au Tchad

(en 2016 la France s’était déjà engagée (dans le cadre du programme européen de réinstallation) à en réinstaller 10 375, seuls 2 800 l’ont été).

http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/10/09/macron-s-engage-a-accueillir-10-000-refugies-d-ici-a-2019_5198565_1654200.html#8OoLbCVYmVUCjyiR.99

10 000 places pour les réfugiés « réinstallés », une vieille promesse, Maryline Baumard

Emmanuel Macron a annoncé cette semaine que la France accueillerait 10 000 réfugiés. Un engagement déjà pris en 2015 par son prédécesseur.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/10/11/10-000-places-pour-les-refugies-reinstalles-une-vieille-promesse_5199322_3224.html#rIM3ceEwiSc83PFP.99

————-

« Relocalisation » des migrants en Europe : quels pays ont tenu leurs engagements ?, Anne-Aël Durand

Le programme de l’Union européenne, qui s’achève le 26 septembre 2017, n’a permis de répartir que 28 % du quota prévu de demandeurs d’asile.

(…) « Ce système de quotas migratoires a démontré les limites de la solidarité européenne :

Trois pays d’Europe centrale et orientale, la Hongrie, la Pologne et la République tchèque ont été visés, en juillet, par des procédures d’infraction pour avoir refusé d’accueillir des migrants dans le cadre de la relocalisation.

L’Autriche est également très loin de l’objectif ;

La France, comme l’Allemagne, l’Irlande et la Suisse, qui ont le plus grand nombre de dossiers en attente, ont été priés, en septembre, « d’accélérer urgemment les transferts » ;

Malte, la Lettonie, la Norvège et la Finlande ont, eux, rempli leurs engagements. » (…)

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/09/26/migrants-relocalises-en-europe-quels-pays-ont-tenu-leurs-engagements_5191777_4355770.html#WgDmcHoJDHoOLa1S.99


illustration@Apolline Iris De Luca, avec son autorisation, https://apollineiris.tumblr.com/