Jérôme Gautheret, L’Italie restreint les opérations de sauvetage en mer des migrants, lemonde.fr, 03/08/2017

La guerre des nerfs fait rage entre Rome et les associations de secours en mer aux migrants opérant en Méditerranée. Mercredi, le bateau d’une ONG qui avait refusé de signer un « code de conduite » a été bloqué.

 (…) « Pour le ministère de l’intérieur, le code de bonne conduite ne vise pas à remettre en cause le principe des secours en mer, mais bien à mettre de l’ordre dans des opérations qui échappent à son contrôle. Sur les neuf ONG qui opèrent dans le Canal de Sicile, seules trois ont donné leur accord : Proactiva Open Arms, Save The Children et Migrant Offshore Aid Station (MOAS), qui opère depuis Malte.

« Climat de suspicion »

Long de treize articles, le texte rappelle certaines des obligations déjà existantes. Parmi elles, l’obligation d’être localisables, l’interdiction d’entrer dans les eaux libyennes et le respect des consignes du Centre de coordination des secours en mer (MRCC) de Rome. Il contient en revanche d’autres considérations beaucoup plus problématiques, comme l’interdiction des opérations de transbordement hors impératif humanitaire, et surtout la présence de membres armés des forces de l’ordre italiennes à bord des navires. « Ce n’était pas possible pour Médecins sans frontières d’accepter cette condition, et ce pour des raisons plus faciles à expliquer en France que dans l’opinion italienne, qui est moins familière avec l’histoire de notre organisation. La neutralité est un principe absolu de notre action », rappelle Loris De Filippi, président de la branche italienne de MSF, qui dénonce la volonté italienne d’imposer des règles « absurdes » visant davantage à « limiter notre capacité d’action » qu’à être efficaces. » (…)

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/08/03/l-italie-restreint-les-operations-de-sauvetage-en-mer-des-migrants_5168188_3214.html#00SBUG78rCdsMc0h.99

Voir aussi :

https://enigmur.hypotheses.org/5739

photo @S. Bonnefille, Cimetière des bateaux Lampedusa, 2015, programme Médimurs